10 dangereuses « Fake News » sur la santé

“Le sujet de la santé est envahi de « fake news », ou fausses informations.” Il est de l’intérêt des lobbies (pharmaceutique, agroalimentaire, grandes surfaces et publicité), de nous faire croire que leurs produits sont bons pour notre santé. Leur but n’est pas de nous aider. Il est de nous faire acheter. “Nous sommes pilonnés de fausses informations sur notre santé et notre alimentation”, les slogans s’encrent dans notre mémoire et nous font consommer des aliments qui ne nous sont pas profitables, voire même totalement le contraire.

“Ils veulent faire de nous de bons « CON-sommateurs ». Et si nous tombons malades, tant mieux car nous achèterons encore plus pour nous soigner. Problème, ces « fake news » sont reprises et cautionnées par les autorités de santé. À force de désinformation, beaucoup de Français tombent malades. Ils sont convaincus de se faire du bien. Ils font des sacrifices. Ils dépensent. Mais ils ruinent leur santé !!”

Ces sujets concernent les jus de fruits, le pain (surtout le pain complet), les produits laitiers (nos amis pour la vie!!), la diabolisation des œufs, et du gras (ce qui vous fait perdre l’intérêt des bons gras au profit des mauvais si faciles à trouver), les féculents, le gluten qui ne serait pas si mauvais que cela (après tout…), le soleil dont il faudrait se cacher à vie, les compléments nutritionnels ne seraient pas bons (alors qu’ils pallient aux manque de nutriments dans notre alimentation moderne, et même si ce sont des cachets, ce ne sont pas des médicaments ayant une longue liste d’effets secondaires… il faut juste savoir les utiliser, ce en quoi peut vous aider la nutrithérapie), et dernier sujet, le “il faut manger un peu de tout” valable uniquement si vous faites vos courses en bio.

Bonne lecture, et à bientôt, nutrithérapeutiquement!                          prendre rendez-vous                                         

10 dangereuses « Fake News » sur la santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *