Qui suis-je?

Se sentir bien dans sa tête, bien dans son corps, bien avec le reste du monde grâce à une alimentation qui a un sens, grâce à la nutrithérapie.     Bonjour,

Je suis praticienne de santé en nutrithérapie, physionutrition, aromachologie et aromathérapie, diplômée de l’université de pharmacie de Grenoble (DU Diététique Santé Physionutrition 2018-2019) et de Besançon (DU de Diététique, Nutraceutique et Nutrithérapie 2016-2017) et certifiée de l’IENPA (formation assurée par le Dr Jean-Paul Curtay, 2017) et de la FLMNE (Faculté libre de médecines naturelles et éthnomédecine 2016-2019). J’ai aussi complété une formation en coaching médical de l’IENPA (en entretien motivationnel avec Antonia Csillick, éducation thérapeutique, et thérapie positive avec Jacques Lecomte).

Je suis initialement biologiste et documentaliste (Bac+5 -Universités de Tours et de Lyon-Villeurbanne), j’ai exercé pendant 16 ans en tant que Responsable d’Information médicale dans l’Industrie pharmaceutique.

J’ai quitté l’industrie pendant 4 ans  pour rejoindre l’INSERM chez Orphanet, le portail européen des maladies rares parce que je souhaitais “aller voir de l’autre côté” : celui du patient, celui de la personne qui avait besoin du médicament pour aller mieux. J’ai vécu une très belle aventure, proche des associations de patients et de la recherche médicale, j’ai participé à l’organisation de 3 marches des maladies rares jusqu’au plateau du Téléthon. J’ai vu les choses bouger, enfin!

J’ai ensuite amorcé une reconversion en Pharmacovigilance (Surveillance des effets secondaires – Sécurité du médicament)  et je suis partie en tant que Senior PV Scientist pendant 2 ans en Angleterre. Je pensais pouvoir être plus utile aux malades en me mettant en première ligne, en aidant à développer de nouveaux médicaments reconnus comme étant sans danger grâce à mon travail rigoureux et minutieux. Mais cette aventure, si elle m’a beaucoup apporté, m’a aussi fait entrevoir l’envers du décor. De même qu’en information médicale, je me sentais toujours trop loin du “patient” ou du malade, et surtout je ne trouvais pas ma valeur ajoutée dans cette direction.

Bien-être, prévention de santé, accompagnement des traitements allopathiques en cours, la nutrithérapie vous aide sur bien des aspects de la santé.

Et j’ai compris que ma place était en amont et en parallèle : faire de la prévention de santé en nutrithérapie, accompagner chacun à trouver comment prendre soin de son capital santé le plus tôt possible dans la vie, et aider ceux qui sont malades en leur donnant accès à une connaissance qui leur accordera toutes les chances possibles d’aller mieux grâce aux médecines complémentaires.

J’ai travaillé 22 ans pour aider à traiter un symptôme. Nous ne sommes pas un mal de tête ou une angine, nous sommes un tout qui a besoin de retrouver son équilibre et qui n’a pas d’autre moyen de s’exprimer que par la maladie (le mal a dit) ou l’inconfort de maux chroniques. Je vais maintenant travailler pour une santé dans sa globalité car nous sommes un tout.

J’ai complété ma formation en nutrithérapie avec Jean-Paul Curtay en suivant les cours de la chaire d’aromathérapie  Retrouver un bien-être global, des émotions positives et bienveillantes, sans agressivité ni envie de râler contre la vie, c'est un des plus apportés par la nutrithérapie par une alimentation saine et équilibrée.avec Pierre Franchomme et le Dr Robert Nataf. J’ai approfondi mes connaissances par la diététique et la physionutrition. En parallèle je suis devenue aromachologue (gestion des émotions par l’utilisation des huiles essentielles en olfaction). Je suis praticienne de santé. J’espère pouvoir continuer à apprendre, ne jamais cesser d’apprendre plus avec des professeurs qui ont à cœur d’améliorer la santé dans le monde.

J’ai beaucoup voyagé dans mon cursus professionnel, de Londres à Paris, en passant par Madrid, et j’ai décidé que mon chemin à partir d’aujourd’hui était celui de la nutrithérapie, où qu’il me mène. Tout le monde a le droit de faire le choix d’aller bien, d’aller mieux, et je suis là pour ceux qui ont besoin de moi dans ce but.

A très bientôt, nutrithérapeutiquement je l’espère 🙂