La nutrithérapie, pour qui?

Un programme nutritionnel adapté à chacun en fonction de votre terrain, de vos goûts ou attirances alimentaires, et de vos sensations.

Nous avons tous une manière différente de réagir à notre façon de manger, notre environnement ou notre stress. Certaines personnes vont avoir du mal à dormir, d’autres des maux de têtes et des rhinites allergiques chroniques, et certains vont être hyperactifs, incapables de se poser. Le but de l’accompagnement en nutrithérapie est de vous aider en fonction de vos besoins, à vous sentir mieux, et ce faisant à prévenir les pathologies qui peuvent à long terme venir vous dire qu’il est temps d’écouter ce que votre corps a à vous dire.

Perdre du poids physiologiquement

« Je fais attention à ce que je mange, je fais du sport, et pourtant je n’arrive pas à mincir »

« Je prends du poids rien qu’en regardant la vitrine de la boulangerie »

« Je fais de la rétention d’eau, je suis toute gonflée »

Les régimes amincissants sont contre-productifs, ils ne permettent pas de perdre du poids de manière durables. Les compléments ou crèmes amincissantes sont inutiles, et les coupe-faim sont mauvais pour votre santé. Vous risquez de perdre plus de masse musculaire que de graisse, et de reprendre très vite après la reprise de votre alimentation habituelle.

La prise de poids vient de l’incapacité de notre corps à gérer certains aliments, il les stocke en fabriquant des cellules adipeuses pour ne pas engorger ses systèmes d’élimination déjà saturés, et ce stockage se traduit par des kilos en plus sur la balance. Identifier chez chacun quelles sont les carences, les corriger pour remettre la machine en route, et en même temps éviter les aliments qui nous dérangent permet au corps de perdre sa masse grasse sans restrictions ou privations.  

 

 

Vous voulez perdre du poids, vous sentir plus léger, plus mobile, avoir plus d'énergie, rentrer dans vos vêtements d'été ou votre robe de mariée, choisissez la nutrithérapie.

Mincir durablement sans se priver grâce à la nutrithérapie.

Intolérances alimentaires, inconfort intestinal

“Je suis souvent constipé, je n’ai pas des selles régulières”

“Je me sens ballonné”                “J’ai régulièrement de la diarrhée”

“J’ai des remontées acides, et mon estomac est tendu”

Notre ventre se porte bien quand notre flore se porte bien. Nos intestins peuvent alors assurer leur rôle : être une barrière qui laisse passer les bons nutriments pour nous permettre de nous nourrir et d’éviter les carences, et qui bloque les éléments qui ne nous sont pas favorables et causent les intolérances alimentaires.

Les médicaments laxatifs, antiacides ou antidiarrhéiques ne traitent que le symptôme, pas la cause, et le symptôme revient et persiste. Ils sont aussi anti-nutritionnels et présentent des effets secondaires.

Vous pouvez favoriser la croissance d’une flore opportune en adaptant la qualité de votre alimentation et en respectant la chronobiologie nutritionnelle pour laquelle l’intestin humain est programmé depuis l’apparition de l’homme sur terre.

 

 

Une flore en bonne santé permet une bonne santé : un cerveau qui respire, plus d'énergie, une belle peau, une perte de poids.

Fatigue chronique

“J’ai des coups de barre en pleine journée”

“Je manque d’énergie, j’ai du mal à me lever le matin”

“L’hiver me parait long, je n’arrive pas à retrouver ma forme habituelle”

La fatigue figure largement en tête des plaintes exprimées lors des consultations médicales. Non seulement les médications purement symptomatiques ne répondent pas à la physiopathologie de la fatigue mais elles ont des effets secondaires.

Les causes de fatigue sont quasiment toujours multifactorielles : surmenage, troubles du sommeil, stress, maladie, etc…

Mais quelle que soit les causes, la restauration passe par l’optimisation de la triade : les calories, l’oxygène pour les brûler et les coenzymes qui permettent le passage des calories, via la glycolyse et la bêta-oxydation, le cycle de Krebs et la respiration mitochondriale.

 

 

 

La nutrithérapie permet de retrouver toute son énergie, sa forme et sa vivacité intellectuelles et physiques, sans médicaments, avec une adaptation alimentaire et du magnésium.



 

Santé de la femme

« j’ai très mal avant et pendant les règles »

« je suis en ménopause chimique à cause du traitement de l’endométriose »

« je n’arrive pas à tomber enceinte »

La santé de la femme est un peu le parent pauvre de la médecine allopathique. Tout l’arsenal est symptomatique, et doit être pris à vie dans le cas de troubles chroniques. Antidouleurs, antiinflammatoires, pour lesquels il faut souvent augmenter les doses au fil du temps. Un soulagement temporaire partiel, non durable. De même, les options de traitement de l’infertilité sont lourdes à gérer et modifient la qualité de vie.

Il existe des options naturelles à mettre en place avant le traitement médicamenteux, qui sont sans effets secondaires en aidant à baisser l’inflammation à la source des symptômes. La fertilité de la femme (de l’homme aussi) a été démontrée étroitement liée à la qualité des apports alimentaires. Les apports micro-nutritionnels ont aussi un impact positif sur la grossesse, la santé du bébé dont son développement cérébral, le déroulement de l’accouchement, et la croissance du nourrisson.

en savoir plus

 

 

L'endométriose, les troubles prémenstruels, la ménopose, l'infertilité trouvent une solution dans les protocoles de nutrithérapie.

 

Fertilité, PMS, endométriose, passage difficile à de la ménopause, tous ces problèmes de santé de la femme peuvent être améliorer par la nutrithérapie.

 

 


Troubles de l’apprentissage de l’enfant : les “dys’, le TDAH, l’hyperactivité, et l’autisme

«Mon enfant a beaucoup de difficultés à l’école, et je ne sais plus comment l’aider»

« J’ai peur de ce que deviendra mon enfant sans moi, il ne sera jamais autonome »

« Mon enfant est toujours en mouvement, je n’en peux plus »            

Dans le TDAH, autisme, troubles de l’apprentissage de l’enfant, la qualité des apports alimentaires et micro-nutritionnels sont très important pour le développement de l’enfant in utero, et il en est de même pour la croissance et le développement cérébral, intellectuel, affectif et comportemental de l’enfant.

L’alimentation est un traitement de première intention plus naturel pour l’enfant, et montre de bons résultats. Le Docteur Natasha Campbell a mis au point un régime alimentaire efficace qui vise à rééquilibrer le microbiote de l’enfant et restaurer sa perméabilité intestinale.

en savoir plus

Une piste importante de recherche s’est basée sur l’efficacité clinique d’interventions nutritionnelles, en terme d’élimination, de supplémentation et de rééquilibrage alimentaire. Il en ressort que la nutrition à un impact non négligeable sur l’expression des désordres neurologiques du développement.

Un accompagnement nutritionnel adéquat est un outil de choix pour compléter les traitements pharmacologiques et traitements cognitifs, ce qui est d’autant plus important qu’il n’existe pas pour le moment de traitement allopathique totalement sécurisé dans le domaine des TDAH.

Pour en savoir plus ici

Les troubles de l'apprentissage (dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, dysphasie), l'autisme, le TDAH (trouble de l'attention) et l'hyperactivité sont des troubles du développement de croissance de l'enfant en nette augmentation : la nutrithérapie apporte une complémentarité de traitement à associer au traitement chez l'orthophoniste, pour éviter les traitements médicamenteux lourds.

L'apprentissage est la condition à l'acquisition de connaissances, un savoir important pour pouvoir choisir ce qu'adultes ces enfants voudront faire de leur vie : les troubles de l'apprentissage peuvent être très handicapants, et mettre l'enfant en échec scolaire dans un cursus normal, très tôt dans sa scolarité, et c'est là que la nutrithérapie est importante pour empêcher l'échec.

 

Troubles du sommeil, apnée du sommeil

“Je me réveille au milieu de la nuit, et je n’arrive pas à me rendormir”

“Je dors beaucoup et pourtant je me sens fatigué”

“Le soir, j’ai souvent du mal à m’endormir”

La qualité de notre alimentation ainsi que la chronobiologie des repas influent directement sur la qualité et la durée du sommeil. De même, aussi bien l’inflammation augmente avec l’altération de notre sommeil, de nos nuits réparatrices dépendent notre bonne santé.

 

 

EN nutrithérapie, rééquilibrer le sommeil est la garantie de l'améllioration de beaucoup de maux, et le meilleur traitement est le rééquilibrage du magnésium.

 

 

 

 

 

Prise en charge de la douleur

“Le médecin m’a prescrit des antidouleurs qui me donnent des maux de ventre, et je n’ai plus le droit de conduire”

“Les cachets ne font pas effet, j’ai toujours mal”

“Il faut régulièrement augmenter les doses, les antidouleurs finissent par ne plus faire effet”

 

La souffrance est invalidante, elle empêche le mouvement de peur de l’augmenter, provoque la peur de la voir revenir lorsqu’elle se calme, et met l’individu dans une sorte de bulle qui le coupe de sa vie quotidienne.

La douleur est un symptôme de l’inflammation. Calmer l’inflammation par une alimentation anti-inflammatoire, et apporter les micronutriments qui ont une action sur la douleur permettent de gérer une partie ou tous les symptômes douloureux – qu’il s’agisse de douleurs chroniques ou aigües.

en savoir plus

 

 

 

 

En nutrithérapie, une alimentation anti-inflammatoire est une alimentation antidouleur, elle évite les doses élevées d'antidouleurs avec leurs effets secondaires, et potentialise leur effet à moindre dose.

La nutrithérapie permet de soulager tous les types de douleurs, chroniques ou aigus.

 

 

 

Nutrithérapie et dépression

“Je n’ai plus envie de rien”

“Je me sens très déprimée, je pleure souvent”

“Je n’arrive plus à me motiver pour me lever le matin”

 

La dépression est une maladie dont la prévalence est en augmentation dans notre société, à tel point qu’il n’y a pas assez de psychiatres conventionnés pour la prendre en charge, et que le médecin généraliste se retrouve en première ligne. Le antidépresseurs prescrits sont souvent inadaptés voir inefficaces, les psychothérapies sont coûteuses et, seules, se trouvent limitées chez certains patients.

La dépression est une pathologie inflammatoire, qui dans beaucoup de cas est liée à une dysbiose. Calmer l’inflammation en soignant la dysbiose par une alimentation anti-inflammatoire adaptée au déséquilibre de la flore intestinale, et apporter les micronutriments qui ont une action ciblée sur la synthèse des neurotransmetteurs perturbée permettent d’améliorer la dépression, et aide à la sortie du cercle vicieux.

en savoir plus

 

 

 

 

 

La nutrithérapie est une médecine complémentaire utile dans la dépression, là où les antidépresseurs échouent.

 

 

 

 

Mieux gérer son stress

“Je n’arrive plus à tout faire”

“La pression au boulot m’empêche d’être efficace, je perds mes moyens”

“Je suis tellement stressé que j’ai de l’acidité gastrique et de maux de tête en permanence”

 

Le stress entraine un cercle vicieux : il fatigue, fait paniquer et fait perdre du magnésium -ce qui nous rend encore plus sensible au stress. Un organisme en bonne santé est tout à fait capable de gérer un stress, en puisant dans ses réserves. Un organisme en carence ne saura pas le gérer, et va puiser dans des ressources qui vont déséquilibrer toutes nos fonctions physiologiques.

La nutrithérapie permet d’identifier les carences, et de les combler par des doses nutritionnelles voir thérapeutiques de nutriments, et par une alimentation adaptée qu’on peut qualifier d’anti-stress. Ne vous laissez pas gagner par le stress et l’anxiété qui sont anti-productifs, et ont pour conséquences des pathologies comme les cancers, les maladies neurodégénératives, la dépression, l’obésité et le diabête, la fibromyalgie, etc…

 

 

Le stress est source d'inflammation, la nutrithérapie corrige les carences et permet de gérer son stress.

 

 

La nutrithérapie propose des solutions pour mieux gérer son stress, dont une alimentation antistress.

 

 

 

 

Alimentation et performance

“Je veux améliorer mon classement ATP au tennis”

“Je dois préparer un concours d’entrée pour un nouveau boulot, en bossant à plein temps”

“Je dois répondre à un gros appel d’offre, des résultats dépendent ma rémunération annuelle”

 

L’alimentation est un facteur déterminant de performance sportive autant qu’intellectuelle, de résistance à l’effort et de récupération, alors pourquoi se confronter aux difficultés sans son aide -ce qui équivaut à partir avec un handicap, car une mauvaise nutrition inversement fait baisser nos résultats.

La nutrithérapie permet, par un choix ciblé de nutriments, d’augmenter nos chances de réussites.

 

 

 

La nutrithérapie permet d'être plus performant pour la réussite d'examen ou de concours sportifs.

 

 

 

 

 

Bien vieillir, en bonne santé

“Je n’accepte pas de prendre de l’âge, je ne me sens plus capable de rien”

“Je commence à voir des rides apparaitre sur mon visage et mon décolté”

“Je ne récupère plus aussi bien qu’avant”

 

Nous ne voulons pas forcément vivre plus vieux, mais nous voulons vieillir en bonne santé. De même, si nous allons bien, nous souhaitons profiter d’une bonne retraite, longue et bien remplie. Rester actif avec l’aide de la nutrithérapie, en prévention pour empêcher l’apparition de maladie du vieillissement du corps, garder un esprit jeune et une mémoire d’éléphant, gravir les sommets des montagnes que nous avons maintenant le temps de visiter, voilà ce que souhaite la plus part d’entre nous quand arrive l’âge de la retraite. L’alimentation permet de diminuer le stress oxydatif et de ralonger les télomères des chromosomes qui sont à l’origine du vieillissement, et avec un équilibre adapté, de ralentir l’apparition et l’évolution des maladies dues à l’âge.

 

 

 

 

 

 

Soyez un retraité actif en bonne santé grâce à la nutrithérapie.