Le surpoids, une question de saison?

Le surpoids, une question de saison? oui et non.

L’hiver, nous sommes moins actifs, nous restons au chaud, nous mangeons de manière plus riche sans activité sportive et nous nous rendons compte que nous avons pris des petits kilos inconfortables pendant les fêtes de fin d’année. Et au début du printemps, lorsque nous reprenons une activité physique plus importante avec une alimentation plus végétale et plus équilibrée, avec le retour de légumes nouveaux et des fruits de saison, nous ressentons ces kilos qui se sont installés et qui ne repartent pas aussi rapidement, au fur et à mesure des années.

Ces prises de poids saisonnières sont multifactorielles, et ne sont pas explicables uniquement par le ralentissement et l’alimentation plus riche des mois d’hiver. Elles ont souvent des causes métaboliques plus profondes, et chaque année, ces causes sont de plus en plus difficiles à inverser avec une reprise d’activité et une bonne alimentation. Si nous sommes attentifs, arrive un jour où la courbe de prise de poids ne s’est plus inversée. Et ce poids a même continué à monter à la belle saison.

En nutrithérapie intégrative, il est possible d’identifier ces multiples facteurs responsables de notre prise de poids régulière, et de prendre en charge la cause avec des outils naturels, et non des régimes restrictifs qui privent notre corps de sa capacité naturelle de récupération, et qui nous mettent en carence.

S’adresser à un professionnel permet d’identifier les facteurs qui interviennent dans notre déséquilibre et trouver les différents outils qui vont permettre un retour à l’équilibre : une perte de poids physiologique durable, qui va aller dans le sens de notre santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.